FOIRE AUX QUESTIONS

CONSEIL
DU MOIS

TOUS NOS CONSEILS

Une fois les saints de glace passés
(à partir du 13 mai) plantez les légumes
d’été (tomates, aubergines, poivrons,
courgette, melon, etc…), accompagnez
les d’œillets d’inde ayant un effet
répulsif sur les pucerons et les fourmis.

Foire aux questions2018-12-27T17:21:06+00:00

Questions / réponses sur les sujets récurrents aux jardin et à la maison.

Un arbuste persistant ne perd pas ses feuilles. Tandis que les arbustes caducs tombent leurs feuilles à l’approche de l’hiver et ce, jusqu’au printemps !

Les haies variées se rabattent à la fin de la floraison ou à la fin de l’hiver. Les haies homogènes peuvent être taillées tout au long de l’année, hors période de gel et de forte chaleur. Il est préconisé de les tailler deux fois dans l’année.

Après la floraison, coupez la tige au-dessus du troisième œil, puis provoquez un état de stress. Réduisez les arrosages, et placez là dans un endroit plus frais, néanmoins lumineux. Il faudra également patienter. Une fois l’apparition d’une nouvelle pousse, reprenez son entretien initial et apportez lui de l’engrais.

  • L’Areca a une action contre le formaldéhyde (composant des produits d’entretien) et le xylène. On relève son efficacité dans les pièces repeintes ou ateliers.
  • Le Spatiphyllum, dépolluera l’ammoniac des détergents utilisés, ou meubles en aggloméré avec vernis, la fumée de cigarette.
  • Le Chlorophytum est efficace contre le monoxyde de carbone (chauffage au gaz, chauffage d’appoint) et contre le formaldéhyde (composant des produits d’entretien).

De novembre à mars, hors période de gel. L’idéal est de planter vos en arbres en racines nues en novembre, de façon à ce qu’ils puissent développer leurs systèmes racinaires durant tout l’hiver. Pour les arbres et arbustes en conteneurs vous pouvez poursuivre leurs plantations au-delà de mars, sous de bonnes conditions climatiques (sans trop de chaleur).

Dans un premier temps, la principale différence se trouve au niveau du prix, le pot plastique est généralement plus accessible que la terre cuite. Dans un second temps, la porosité des contenants et la résistance aux intempéries (gel, vent, mais aussi uv) déterminera votre choix. En effet, les pots en plastique offrent un large panel de couleur mais peuvent dessécher les racines en cas de forte chaleur dû à une mauvaise aération. A long terme, la couleur peut être altérée par les UV. On note la facilité à nettoyer les pots en plastiques.

 La terre cuite, très poreuse, aérera davantage les racines ce qui favorisera leur développement. Néanmoins, en cas de période de gel, l’eau infiltrée dans le pot pourra entraîner l’éclatement du pot. Bon isolant, les plantes souffriront moins du froid que dans un pot en plastique.

Surfinia, Millions bells, et Fushia apprécieront d’être dans une suspension à l’ombre. Géranium rois des balcons, Bidens, Bacopa, et Scaevola dans une situation ensoleillée.

Au potager, la capucine et les œillets d’inde servent de répulsifs pour les pucerons. La cendre de cheminée autour de vos plants de salades ou une coupelle de bière piégera les limaces.

Questions / réponses sur les sujets récurrents aux jardin et à la maison.

Un arbuste persistant ne perd pas ses feuilles. Tandis que les arbustes caducs tombent leurs feuilles à l’approche de l’hiver et ce, jusqu’au printemps !

Les haies variées se rabattent à la fin de la floraison ou à la fin de l’hiver. Les haies homogènes peuvent être taillées tout au long de l’année, hors période de gel et de forte chaleur. Il est préconisé de les tailler deux fois dans l’année.

Après la floraison, coupez la tige au-dessus du troisième œil, puis provoquez un état de stress. Réduisez les arrosages, et placez là dans un endroit plus frais, néanmoins lumineux. Il faudra également patienter. Une fois l’apparition d’une nouvelle pousse, reprenez son entretien initial et apporter lui de l’engrais.

  • L’Areca a une action contre le formaldéhyde (composant des produits d’entretien) et le xylène. On relève son efficacité dans les pièces repeintes ou ateliers.
  • Le Spatiphyllum, dépolluera l’ammoniac des détergents utilisés, ou meubles en aggloméré avec vernis, la fumée de cigarette.
  • Le Chlorophytum est efficace contre le monoxyde de carbone (chauffage au gaz, chauffage d’appoint) et contre le formaldéhyde (composant des produits d’entretien).

De novembre à mars, hors période de gel. L’idéal est de planter vos en arbres en racines nues en novembre, de façon à ce qu’ils puissent développer leurs systèmes racinaires durant tout l’hiver. Pour les arbres et arbustes en conteneurs vous pouvez poursuivre leurs plantations au-delà de mars, sous de bonnes conditions climatiques (sans trop de chaleur).

Dans un premier temps, la principale différence se trouve au niveau du prix, le pot plastique est généralement plus accessible que la terre cuite. Dans un second temps, la porosité des contenants et la résistance aux intempéries (gel, vent, mais aussi uv) déterminera votre choix. En effet, les pots en plastique offrent un large panel de couleur mais peuvent dessécher les racines en cas de forte chaleur dû à une mauvaise aération. A long terme, la couleur peut être altérée par les UV. On note la facilité à nettoyer les pots en plastiques.

 La terre cuite, très poreuse, aérera davantage les racines ce qui favorisera leur développement. Néanmoins, en cas de période de gel, l’eau infiltrée dans le pot pourra entraîner l’éclatement du pot. Bon isolant, les plantes souffriront moins du froid que dans un pot en plastique.

Surfinia, Millions bells, et Fushia apprécieront d’être dans une suspension à l’ombre. Géranium rois des balcons, Bidens, Bacopa, et Scaevola dans une situation ensoleillée.

Surfinia, Millions bells, et Fushia apprécieront d’être dans une suspension à l’ombre. Géranium rois des balcons, Bidens, Bacopa, et Scaevola dans une situation ensoleillée.